Remblai : étude et gestion

Remblai : un enjeu aux multiples facettes

Le remblai constitue un enjeu de taille et contraignant notamment pour les entreprises spécialisées dans le secteur du terrassement qui doivent faire face au même enjeu crucial, à savoir : l’évacuation des terres excavées chez les clients.

Les déchets liés au secteur de la construction sont appelés “déchets inertes” : terre, briquaillons, pierres, graviers, débris de céramique, déchets divers issus d’une démolition. Ces déchets inertes n’ont pas d’effet toxique sur l’environnement en termes de pollution dans la mesure où ils ne brûlent pas et ne produisent aucune réaction chimique, physique ou biologique qui pourrait porter atteinte à l’environnement.

Comment gérer ces terres ou autres déchets inertes, quel type de site récepteur choisir pour stocker ce type de déchets ? Quel type de permis solliciter ? Comment assurer la traçabilité et la qualité de ces déchets ?

L’évacuation des terres de remblai et de tout autre type de déchets inertes requiert de l’expertise en vue d’opérer le choix le plus adéquat et en phase avec les réglementations en vigueur en Wallonie.

Plusieurs pistes sont envisageables :

  • Un centre de tri-concassage autorisé en Wallonie en vue de produire des granulats recyclés.
  • Un centre d’enfouissement technique de type 3.
  • Une revalorisation de ces déchets pour des travaux de terrassement, comme des terres de déblai utilisées pour du remblai ou du génie civile, après autorisation et enregistrement au Département du sol et des déchets.

Notre équipe étudie et analyse les projets de remblayage pour les entrepreneurs. Nous gérons toutes les étapes constitutives d’un processus de remblai depuis la négociation avec le propriétaire d’un site à la présentation aux administrations publiques, de l’étude du permis unique jusqu’au suivi qualité.